comment choisir sa table a langerLa table à langer est l’un des premiers achats de bébé auquel j’ai pensé avec la poussette. C’est quand même un outil qu’on utilise plusieurs fois par jour et avec lequel se passe des moments très importants. La relation que l’on construit avec bébé pendant le temps de change est très précieux et parfois, il peut s’avérer très sportif. Du coup, il vaut mieux être bien installé.

Une bonne table à langer doit être ergonomique, fonctionnelle, hygiénique, sécuritaire, et dans le meilleur des cas éco-responsable. Pour vous aider dans votre recherche, voici quelques points auxquels vous devez penser :

 

La hauteur

 

La table à langer doit vous arriver au minimum au niveau des hanches. Histoire de vous éviter des acrobaties qui pourraient coûter cher à votre dos.

 

La largeur

 

Regardez ensuite la largeur du meuble. Je vous déconseille fortement, mais alors vraiment fortement de ne pas prendre un meuble qui fait juste la largeur du tapis de change. Malheureusement les familles sont souvent attirées par celles-ci car elles sont moins chers et plus compacts. Néanmoins elles sont beaucoup plus dangereuses.

 

Les dernières statistiques que j’ai pu trouver estiment que 34% des accidents d’enfants de -6 ans sont dus à des chutes de tables à langer (Principalement entre 2 et 16 mois). Je rappellerai au passage bien sûr, qu’il est vraiment interdit de laisser son enfant seul sur la table à langer.
Croyez-moi après 10 ans d’expérience; même quand on reste à côté de son bébé, on peut se faire des frayeurs. Un enfant peut vraiment se retourner vite! Très vite! Surtout si votre petit est tonique. Cela m’est arrivé plusieurs fois avec ma fille de me dire «heureusement que la table est grande».
Si votre meuble fait la même largeur que le tapis de change et que l’enfant se retourne un coup de trop, il se retrouve directement par terre !

 

De plus, si vous prenez un meuble plus large, il sera beaucoup plus fonctionnel. Vous pourrez placer les produits de première nécessité (couches, cotons, lotions, …) de chaque côté du tapis. Si vous mettez vos produits en haut où en bas, vous devrez vous baisser ou vous élever constamment. Cela sera donc moins fonctionnel, moins ergonomique et vous y perdrez en vigilance.

 

L’écologie

 

La table à langer n’est utile que durant les trois premières années de l’enfant maximum. Ce qui représente une durée de vie plutôt courte pour un meuble. Afin de limiter notre impact écologique n’hésitez pas à acheter des meubles d’occasions. Ils sont souvent en très bon état car peu utilisés. Le site le bon coin est une mine d’or pour les articles de puériculture.

 

Vous pouvez aussi détourner l’utilisation de vos meubles déjà existants. Personnellement, je possédais un bureau simple (plateau et pieds). J’ai juste pris des pieds à hauteur réglable et BAM ! Un super plan de change qui par la suite redeviendra un bureau ! Et on ne peut pas faire plus économique !
Ou encore Achetez un meuble à double emploi. Comme les tables à langer-commode, que vous utiliserez plus longtemps.

Je me suis permise de vous laisser une petite sélection de meubles que je trouve intéressants et qui répondent aux critères évoqués plus haut.

La Table à langer STUVA/FÖLJA de Ikea

Meuble à langer Neige de Petit à Petit

Commode à langer Filou II de chez Home 24

 

Le Petit Conseil Pro :

 

Pour une meilleure organisation et plus d’hygiène, je vous conseille également de respecter ce que l’on appelle dans la profession un circuit propre/sale.

 

A faire en fonction de votre main dominante. Je m’explique, si vous êtes droitier : à votre droite du tapis, vous disposerez de tout ce qui est «Propre» (couches, serviettes, produits de change, vêtement). Et à votre gauche tout ce qui est «sale» ou usagé (mouchoirs, poubelle à couches, vêtements sales et panier à linge).
De ce fait, vous serez plus rapide et les microbes, germes ou autres virus, ne seront pas en contact avec les affaires propres de bébé.

 

En espérant que ce topic vous aura éclairé sur ce point. J’ai essayé d’être la plus complète possible sans être trop formelle. N’hésitez pas à nous poser vos questions ou à partager vos astuces en commentaire, cela profitera à tous. Pour nous soutenir n’hésitez pas à nous suivre sur instagram ou Facebook ainsi qu’a partager cet article aux mamans et futures mamans. Un petit geste pour vous, mais un énorme pour moi.

 

 

Gwenn

A voir aussi : comment bien commencer son allaitement